Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2003 Paru dans N°263 - à la page 57

La loi sur l'Eau de 1992 et ses principaux textes d'application encadrent de façon plus contraignante l'épuration des eaux usées. Pour limiter l'impact des rejets domestiques sur le milieu naturel, on exige aujourd'hui des systèmes d'assainissement une efficacité accrue. Ces nouvelles contraintes sont d'ores et déjà prises en compte en zone fortement urbanisée. En revanche, le travail à réaliser en zone rurale est encore considérable. À l'horizon 2005, les communes de moins de 2000 habitants présentant une ébauche de système d'assainissement collectif devront mettre en ?uvre un traitement approprié de leurs eaux usées. Consciente de ces exigences, l'Agence de l'Eau Artois-Picardie a créé un groupe de travail chargé de répertorier et d'auditer les systèmes d'épuration existants dans ces petites collectivités. Le présent article reprend les premiers éléments de la réflexion entamée, avec en particulier l'état des lieux du parc existant des installations d'une capacité nominale inférieure à 1000 habitants.