Your browser does not support JavaScript!

30 octobre 2001 Paru dans N°245 - à la page 66

Depuis plusieurs dizaines d'années les mesures en continu de la qualité des fluides, milieux aqueux en particulier, ont une place essentielle dans le contrôle des procédés. Leur application a été réalisée avec plus ou moins de succès. Pour la qualité des eaux, celles-ci ont leur place dans l'automatisation des unités d'eau potable et les stations d'épuration des eaux usées. Par contre, le contexte réglementaire leur reconnaît que très rarement un rôle effectif dans le contrôle de la qualité de l'eau, contrairement à ce qui se passe pour la qualité de l'air. L?exposé comprend un rappel des principes. Différents exemples d'applications spécifiques pourraient être rapportés, concernant : - la surveillance des ressources d'eau potable, - l'exploitation des systèmes d'assainissement, - le suivi des milieux récepteurs. Mais on se limitera à la gestion en temps réel des réseaux de collecte d'eaux usées.