Your browser does not support JavaScript!

Les mécanismes de formation d'odeurs et de corrosion dans les canalisations d'eaux usées sous pression

30 mars 2005 Paru dans N°280 - à la page 59 ( mots)

Dès que des composantes organiques provenant de matières fécales humaines, des restes d'aliments ou des substances de nature similaire parviennent dans une canalisation, les micro-organismes commencent à les utiliser. Cette utilisation repose sur des processus très complexes. Un grand nombre de nouvelles substances apparaissent : d'une part de nouveaux organismes vivants et d'autre part des produits provenant du métabolisme de ces êtres vivants. Dès sa formation, l'eau usée est donc soumise à des processus de décomposition dont l'intensité et le déroulement dépendent à la fois de la nature de l'eau usée et des conditions environnantes.

Cet article est réservé aux abonnés, pour lire l'article en entier abonnez vous ou achetez le
Acheter cet article Voir les abonnements