Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2008 Paru dans N°313 - à la page 81

La surveillance de la qualité des eaux de baignade est basée sur la collecte de données permettant d'évaluer la conformité d'une eau par rapport à des normes microbiennes définies. Les données éditées sur la qualité de l'eau sont toujours rétrospectives en raison de la nature des analyses entreprises (24H à 48H sont nécessaires pour donner des résultats) et de leur faible fréquence. La nouvelle directive européenne de gestion de la qualité des eaux de baignade, apporte un cadre légal à cette problématique et inclut les collectivités littorales dans le développement d'approches opérationnelles pour la surveillance du risque sanitaire des eaux de baignade. Anticipant cette approche, Veolia a maintenant une expérience de quatre ans dans l'accompagnement des communautés littorales dans cette démarche de gestion active. Cette approche consiste avant la période d'été, en l'étude du site de baignade et de ses sources potentielles de contamination, et pendant l'été en une gestion active de la qualité des eaux de baignade avec la méthode enzymatique rapide Coliplage®. Cette approche opérationnelle permet aux collectivités de connaître tôt le matin si l'eau est conforme à la baignade ou si les plages doivent être temporairement fermées. Les nageurs sont ainsi informés tous les jours de la qualité de l'eau. Cette gestion active permet également une meilleure évaluation des actions à mener pour améliorer le fonctionnement des systèmes d'assainissement qui peuvent impacter les sites de baignade.

Veolia Eau - UPMC Univ Paris 06 - Université Libre de Bruxelles