Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2016 Paru dans N°390 - à la page 77

Comment envisager qu'un marché de produits d'ANC puisse se passer d'aborder sereinement le sujet des coûts ? Prenons l'exemple du marché de l'automobile, chacun de nous associe à une marque automobile une esthétique, une puissance et un coût. Nos revues habituelles regorgent de ces pages où se relaient les trois messages : « c'est beau, c'est fort, c'est accessible à votre bourse ». Nul ne vous explique que cela pollue. Pourtant les plus « écolos » d'entre nous ne résistent pas à l'acquisition de cette automobile polluante, se donnant seulement parfois bonne conscience en optant pour un modèle essence plutôt que diesel afin de « mieux protéger la planète ». Revenons à l'ANC. Le futur acquéreur a en tête des messages forts différents que j?ose résumer. « C?est obligatoire (parce que je construis ma maison) ; ce n?est pas de chance (parce que je ne suis pas raccordé pas à l'égout collectif) ; c'est cher (parce que l'on a présent à l'esprit l'investissement de 10 000 ? à réaliser) ». Il est très rare que l'acquéreur de l'ANC mette en avant la protection environnementale de l'équipement d'assainissement qu'il a choisi. Ce parallèle ANC/automobile doit nourrir notre réflexion pour nous aider à comprendre. Pourquoi l'ANC n?a-t-il pas le développement que sa qualité, sa fiabilité, ses performances et sa pérennité autorisent en 2016 ? Inutile de chercher des responsables. Tous les acteurs doivent tout simplement travailler plus en profondeur les points essentiels de l'ANC. Le sujet des coûts de l'ANC est majeur. Il doit être traité avec méthode, pragmatisme et souci du détail, parce qu'il est lié à une science où l'approximation n?est pas la règle. Les coûts ne peuvent admettre le flou, les amalgames, les croyances, les certitudes non fondées. Tout doit être précisé, étayé, démontré. Les coûts de chacun des produits de l'ANC doivent être un outil de leurs développements. Cet article se propose de montrer comment faire du coût de l'ANC un paramètre recevant l'unanimité des acteurs, leur permettant d'assurer le bien vivre de nos enfants.