Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2007 Paru dans N°307 - à la page 86

Au début était l'oxygène, source de vie, invisible et imprévisible? mais aussi source de nuisances dans certaines situations où il agit masqué, immergé ou dissout. Parfois intrus, toujours grégaire et prêt à participer à des associations avec d'autres corps présents dans son environnement, il occasionne souvent des désordres qui, décelés tardivement sont souvent difficiles à éradiquer. Derrière ce phénomène très ordinaire qu'est l'oxydation, nous nous emploierons à décrire successivement les canaux d'entrée de ce glouton, son association avec les corps ferreux, les désordres générés, et les différentes méthodes préventives et curatives pour réduire voire supprimer ces effets.