Your browser does not support JavaScript!

29 mai 2009 Paru dans N°322 - à la page 86

Tout le monde convient que l'eau doit être d'un prix abordable mais personne ne sait ce que cela signifie précisément. Une étude portant sur une centaine de pays montre que l'eau est généralement très chère pour les plus démunis et abordable pour la grande majorité des usagers. Cette disparité mériterait d'être corrigée car elle porte sur un bien qui, selon la tradition, est offert. Comme proposé par Angel Gurria, Secrétaire Général de l'OCDE : "Measures need to be set in place to ensure affordable access to the poorest to adequate water supply and sanitation". Dans les faits, d'importants progrès restent à faire pour que les plus démunis aient accès à cette eau potable qui n?est souvent disponible que pour ceux qui peuvent en payer le prix. Toutefois, il faut noter que plus de 50 États développés et en développement ont déjà pris des mesures pour rendre l'eau abordable pour tous et réduire le nombre de personnes "qui n'ont pas les moyens de s'en procurer" comme acté dans la Déclaration du Millénaire.