Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2007 Paru dans N°302 - à la page 33

Il y a trois manières de lutter contre les nuisances olfactives. La première consiste à agir en amont de l'apparition d'un effluent gazeux susceptible de provoquer des nuisances olfactives. Il s'agit d'empêcher l'apparition d'une mauvaise odeur. La seconde consiste à traiter ces émissions via une palette de procédés thermiques, biologiques ou physico-chimiques qui ont largement fait leurs preuves. Une autre possibilité consiste à réduire non pas les émissions odorantes mais la nuisance elle-même, permettant ainsi l'acceptabilité de nombreux sites par les riverains. Explications.