Your browser does not support JavaScript!

29 septembre 1995 Paru dans N°184 - à la page 64

Les graisses collectées en stations d'épuration sont des déchets non ultimes, qu'il ne sera plus possible d'évacuer en décharge à partir de 2002. Ces déchets doivent faire l'objet d'un traitement spécifique, selon les termes de l'arrêté du 22 décembre 1994 (prescriptions techniques). De constitution essentiellement organique et parfaitement biodégradable, les graisses peuvent être traitées par voie biologique. Le Groupe Compagnie Générale des Eaux possède la maîtrise de la conception d'un tel procédé. Le Biolix est un traitement biologique aérobie des graisses basé sur le principe immuable de la culture libre. Le Biolix est un outil modulable, dont objectif premier - l'élimination écologique des graisses - est largement dépassé dans ces adaptations spécifiques : apport de carbone complémentaire permettant l'optimisation de la déphosphatation biologique, traitement des retours de digestion chargés en azote, etc. Le dimensionnement de telles unités de traitement des graisses n'est par conséquent pas figé, il s'adapte parfaitement aux besoins des exploitants ainsi qu'à la spécificité du terrain.