Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2007 Paru dans N°307 - à la page 45

Le Bas-Rhin connaît une croissance régulière de la production de boues d'épuration urbaines, qui va se poursuivre encore plusieurs années. Des difficultés pour fiabiliser l'élimination des boues, tout en maîtrisant les dépenses correspondantes, sont régulièrement rencontrées. Ce fut particulièrement le cas entre 2002 et 2004. Le Conseil Général a donc lancé une recherche de nouvelles filières, en concertation avec tous les maîtres d'ouvrage de stations d'épuration et des bureaux d'études spécialisés. La démarche, innovante à cette échelle, a montré que la fiabilisation des débouchés passera nécessairement par des traitements de boues complémentaires, allant du compostage au séchage thermique, ou la minéralisation sur lits plantés de roseaux pour les plus petites installations. La maîtrise de ces techniques et de leurs coûts sera tout l'enjeu des prochaines années.