Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2012 Paru dans N°356 - à la page 151

Le développement du procédé FPR (Filtre Planté de Roseaux) de traitement des eaux usées domestiques est freiné dans sa gamme de capacité, jusqu'à 5 000 voire 10 000 eh, par ses besoins en espace, de l'ordre de 5 m2/eh pour la filière classique française en deux étages successifs. Les constructeurs tentent de repousser cette limite et d'assurer les normes indicatives de l'arrêté de 2007, en particulier la norme de l'annexe 2 (DBO5 < 25 mg/l ; DCO < 125 mg/l ; MES < 35 mg/l), ainsi qu'une nitrification (NTK < 20 mg/l) voire une dénitrification (NGL < 40 mg/l) minimales sur des emprises moins importantes. L?article présente successivement les filières-maisons des constructeurs-pionniers, le filtre primaire renforcé, la filière en un étage renforcé.