Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2014 Paru dans N°372 - à la page 84

Pour maîtriser les enjeux liés au contrôle des géosynthétiques, les donneurs d'ordre doivent bien définir les risques et le cahier des charges en matière de contrôle pour réduire ces risques sans oublier que les non conformités d'un dispositif d'étanchéité par géomembrane ont souvent des conséquences sur le support et génèrent des travaux de reprises qui vont bien au-delà de la seule réparation des soudures. Entreprise par le Comité Français des Géosynthétiques (CFG) et l'ASQUAL, la démarche de certification des contrôleurs doit contribuer à clarifier les missions et les compétences demandées aux contrôleurs extérieurs.