Your browser does not support JavaScript!

31 octobre 2013 Paru dans N°365 - à la page 57

En France, la modification des tarifs de l'électricité issue du biogaz a ouvert le marché des digesteurs à la ferme. Les agriculteurs se mettent à produire de l'énergie via le biogaz en utilisant les sous-produits de leurs fermes et exploitant souvent un gisement de matières organiques disponibles. Les technologies mettent en ?uvre des fermentations continues « humides » à moins de 15 % de matières sèches (MS) et des fermentations sèches, continues ou discontinues, à plus de 25 % de MS. Le biogaz est principalement transformé en électricité et chaleur via des co-générateurs.