Your browser does not support JavaScript!

28 septembre 2007 Paru dans N°304 - à la page 74

La stabilisation aérobie anciennement utilisée pour stabiliser les boues avant épandage peut être également un procédé efficace et robuste pour réduire les quantités de boues à évacuer s'il est mis en oeuvre de façon optimale. En effet, il permet de réduire significativement la quantité de boue à évacuer (40 % en moyenne). Des essais récents ont permis de mieux appréhender l'influence des différents paramètres (nature des boues, concentration, température, temps de séjour) sur la réduction des boues mais aussi sur le transfert d'oxygène, jusqu'alors mal maîtrisé en boues concentrées.