Your browser does not support JavaScript!

30 mai 1996 Paru dans N°192 - à la page 35

La calcination des écorces de riz génère une silice amorphe qui conserve la morphologie initiale de l'écorce. Cette silice possède une perméabilité élevée qui lui confère des propriétés d'adjuvant de filtration. Des post-traitements chimiques, par exemple d'imprégnation par du silicoaluminate de calcium, permettent d'obtenir en plus des qualités de piège à métaux lourds. Ces propriétés ont été confirmées par des essais de traitement d'effluents industriels contenant des métaux lourds.