Your browser does not support JavaScript!

29 mai 1998 Paru dans N°212 - à la page 39

Cet article présente une analyse critique de l'état de l'art de la réutilisation des eaux résiduaires urbaines et de son importance pour le développement de nouveaux concepts de gestion des ressources. La réutilisation des eaux usées municipales connaît une expansion rapide dans plusieurs pays du monde (pays de la Méditerranée, les États-Unis, l'Australie, l'Afrique du Sud, le Japon). La majorité des projets de réutilisation des eaux usées ont une vocation agricole et sont principalement destinés à l'irrigation. Différents usages urbains tels l'arrosage des espaces vert, des golfs, le lavage des rues ou le recyclage des eaux grises en immeubles, connaissent un développement accéléré. Les exemples de production indirecte d'eau potable et de recharge des nappes se multiplient. De nouvelles technologies, plus fiables et plus efficaces sont incluses dans ces filières de réutilisation, afin d'éviter tout risque sanitaire. L'intégration de la réutilisation des eaux usées dans la planification de l'eau à long et moyen terme au plan régional est une condition indispensable à l'équilibre du cycle naturel et à la conservation des ressources pour le prochain millénaire. De ce fait, la réutilisation devient une des forces motrices de la nouvelle géopolitique de l'eau, la gestion intégrée des ressources.