Your browser does not support JavaScript!

31 juillet 2009 Paru dans N°323 - à la page 45

L?enjeu auquel est confronté le monde arabe consiste à produire plus de nourriture avec moins d'eau. La population arabe représente 4,3% de la population mondiale mais ne dispose que de 0,63% des ressources en eau renouvelables, ce qui créé les conditions de conflits potentiels graves. Les ressources en eau renouvelables sont évaluées à 278 km3 ce qui représente un volume annuel de 583 m3 par individu. Mais ces ressources sont concentrées dans quelques pays, exposant une part importante de certaines populations à un grave stress hydrique. Les volumes distribués à la population donnent un ratio de 421 m3/an/individu, volume qui doit être minoré du fait du mauvais rendement des réseaux. De plus, 70% de ce volume est utilisé aux fins d'irrigation, alors même que la production agricole demeure insuffisante. Cette situation a contraint plusieurs pays à se tourner vers des ressources en eau non conventionnelles. La gestion de l'eau est directement liée à la sécurité alimentaire. Beaucoup d'efforts devront donc être entrepris pour améliorer la productivité agricole tout en maitrisant les volumes d'eau affectés à l'irrigation.