Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2009 Paru dans N°320 - à la page 62

Les exploitants des installations de refroidissement humides doivent intégrer la gestion du risque légionelles sur leurs installations. Le plan d'entretien définit les moyens préventifs et curatifs pour réduire la probabilité d'augmentation, aléatoire, ponctuelle ou permanente, de la concentration en légionelles dans l'eau en circulation dans l'installation. L?objectif est de maintenir la concentration en légionelles species viables, cultivables inférieure à 1.000 UFC/L. D?autres indicateurs peuvent également être utilisés pour rapidement identifier l'apparition d'un facteur de risque avant même que n?apparaissent les légionelles. Quel que soit cet indicateur, il est impératif d'abord de connaître la signification de la mesure pour qu'il devienne un outil décisionnel pertinent et efficace. La mesure d'ATP intracellulaire sur 3 installations de refroidissements permet de détecter rapidement une dérive de l'activité microbienne dans l'eau et d'en rechercher l'origine dans des conditions d'utilisation définies. Cette interprétation dépend de la qualité d'eau, de la stratégie de traitement, et de l'état du biofilm dans l'installation. Comme tout autre résultat d'analyse il est nécessaire de les interpréter par l'exploitant et ne valent que pour l'installation correspondante.