Your browser does not support JavaScript!

28 juillet 1995 Paru dans N°183 - à la page 52

La gestion de la pollution des eaux pluviales est devenue une priorité publique. Si les systèmes de traitement de la pollution chronique, décanteurs ou séparateurs éliminent une bonne partie de la pollution particulaire due aux hydrocarbures, il est difficile, par contre, de mesurer et de gérer les pollutions accidentelles dues à des déversements inopinés d'hydrocarbures flottants. Pour permettre de contenir au plus vite ce type de pollution, l'IFP et Néréides ont mis au point un détecteur d'hydrocarbures par membrane polymère sensible qui présente des temps de réaction très courts et permet une bonne détection de la plupart des hydrocarbures existants et de certains solvants chlorés. Placé en aval des bassins de rétention et séparateurs industriels, ou avant rejet des effluents dans le milieu naturel, ce système de détection Saphir permet de stopper la pollution en déclenchant une alarme et en actionnant des vannes d'obturation ainsi que de caractériser et localiser au plus vite le polluant.