Your browser does not support JavaScript!

30 janvier 2006 Paru dans N°288 - à la page 39

Chaque année, plusieurs épidémies de légionelloses sont identifiées ; à Paris lors de la coupe du monde en 1998, à Rennes en décembre 2000 ou encore chez des patients de l'Hôpital Européen Georges Pompidou en 2001. Ces infections respiratoires aiguës sont liées à la présence de la bactérie Legionella et conduisent dans 15 % des cas au décès du patient. Les légionelles sont des bactéries du milieu hydrique qui peuvent se développer dans le réseau d'eau (eau chaude sanitaire ou dans les tours aéroréfrigérantes, dites TAR) et qui s'y multiplient notamment en cas de défaut de conception ou de maintenance. Nous présentons ici les risques liés au développement de cette bactérie, à l'écologie de cet organisme pathogène, aux méthodes mise en ?uvre pour limiter les épidémies, aux indicateurs disponibles et sur les futurs indicateurs en cours de développement ainsi que les mesures prises lors d'infections.