Your browser does not support JavaScript!

29 janvier 1993 Paru dans N°160 - à la page 44

Dans les stations d'épuration de type biologique, l'aération des boues activées par insufflation d'air et diffusion en fines bulles est réputée comme étant le système le plus performant, surtout avec l'arrivée récente de diffuseurs à membrane souple. Le transfert d'oxygène est encore amélioré avec la circulation des boues à l'aide d'agitateurs lents à grandes pales de type " banane ". Si l'agitateur, le système d'aération et la forme du bassin sont optimisés, il est possible d'augmenter d'au moins 50% le transfert d'oxygène.