Your browser does not support JavaScript!

30 janvier 2009 Paru dans N°318 - à la page 37

La performance technique d'un réseau d'eau potable s'articule autour de trois axes qui sont le niveau de pertes en eau, la continuité du service et la qualité de l'eau distribuée. Sur le court terme, l'amélioration des pratiques d'exploitation peut contribuer à maintenir voire à améliorer la performance technique des réseaux d'eau potable. Envisagée sur le long terme, cette gestion par la performance introduit d'autres enjeux car la maîtrise opérationnelle de l'exploitant ne pourra pas compenser indéfiniment le vieillissement ?naturel' des réseaux. Dans ce contexte, tout effort de renouvellement aujourd'hui consenti constitue un élément de garantie de la performance technique des réseaux pour les générations futures. Cependant, dans le cadre d'une gestion simultanée des trois axes de performance, tout focus excessif sur l'un des axes pourrait conduire à privilégier des orientations d'exploitation, voire de renouvellement, potentiellement dommageables vis-à-vis des autres axes alors déconsidérés. Ainsi, le pilotage simultané de ces trois axes de performance induit à court et à long terme des arbitrages techniques et économiques incessants entre solutions de renouvellement et de maintenance, et à ce titre, est au centre de la gestion patrimoniale des réseaux d'eau potable. Cet article propose une description des outils et méthodes mis en oeuvre par Veolia Eau dans le cadre d'une démarche de gestion patrimoniale.