Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 1994 Paru dans N°177 - à la page 48

L'utilisation de l'instrumentation dans les installations de traitement d'eau semble avoir son origine avec les régulateurs automatiques. Au début du dix-neuvième siècle, le procédé de filtration rapide étant développé aux Etats-Unis et la régulation du débit d'eau filtrée ne pouvant plus être assurée manuellement, des régulateurs automatiques de débit ont été étudiés et mis en service. Dans le traitement de l'eau, l'instrumentation a évolué conjointement avec la régulation de l'injection des réactifs. Le dosage optimum basé sur la qualité de l'eau à traiter a été difficile à mettre au point, ce qui est probablement dû à la forte réactivité de l'eau aux phénomènes naturels, l'inaptitude à prévoir les variations de qualité et la carence en analyseurs de mesure. L'apparition des systèmes à base de microprocesseurs a permis la réalisation de boucles de régulation donnant des réponses rapides et précises, et d'inclure des algorithmes de plus en plus complexes dans les installations de traitement d'eau.