Your browser does not support JavaScript!

27 février 1998 Paru dans N°209 - à la page 44

Cet article traite de l'influence des modes d'urbanisation sur la genèse des catastrophes par inondations. Il esquisse une typologie des onze configurations topographiques et hydrographiques autres que celle - bien connue - de l'urbanisation des vallées alluviales. Sont abordées aussi, les dynamiques particulières d'urbanisation à risques. L'accent est mis sur deux phénomènes très répandus : l'étranglement généralisé des lits mineurs, et, hors de ceux-ci, les divers cas d'effet de barrière à l'écoulement. L'attention est attirée aussi sur la dangerosité des petits cours d'eau et de leur mise en souterrain. Deux exemples concrets sont détaillés. Enfin, parmi les causes des catastrophes, l'auteur traite de l'absence des règles de l'art à caractère officiel. Il propose l'adjonction au code de l'urbanisme d'un bref article relatif à la prise en compte des risques lors de l'élaboration ou de la révision des plans d'Occupation des Sols (POS).