Your browser does not support JavaScript!

30 octobre 1997 Paru dans N°205 - à la page 69

L?archéologie multiplie les témoignages de la dévotion pour les sources, les rivières, les fleuves et même les lacs en Gaule romaine. Bien que les Gaulois n?aient pas l'exclusivité de cette pratique, ce culte de l'eau apparaît plus fort en Gaule que dans les autres provinces de l'Empire romain. Ce serait une caractéristique de la religion celtique qui s'exprimerait avec le visage - le masque - d'une divinité romaine.