Your browser does not support JavaScript!

30 mai 1999 Paru dans N°222 - à la page 64

Ceux qui ont vu, en 1997, le dernier film d'Alain Resnais "On connaît la chanson", se souviennent de l'étudiante dépressive qui, à l'occasion d'un cocktail, dit faire une thèse sur les chevaliers paysans du lac de Paladru, ajoutant avec le plus grand désenchantement que cela n'intéresse absolument personne. Et c'est grand tort comme a su l'écrire dans sa préface l'éditeur de "Chevaliers-paysans de l'an Mil, au lac de Paladru" publié en 1993.