Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2009 Paru dans N°320 - à la page 82

En 1892, une poche d'eau, située au coeur du glacier de Tête Rousse dans les Alpes explose balayant plusieurs villages sur son passage et causant 175 victimes. Aujourd'hui, les scientifiques ne peuvent toujours pas détecter ces poches d'eau à l'intérieur des glaciers. À l'heure où le réchauffement climatique bouleverse les écosystèmes, le risque demeure que ne se forment en été ses lacs intérieurs lors de la fonte partielle des glaces.