Your browser does not support JavaScript!

28 février 2002 Paru dans N°249 - à la page 58

À la fin de la première partie, grâce à l'exemple de la source du Cap Mortolla près de Menton, nous avons vu comment une source karstique émergeant en milieu terrestre peut devenir une source sous-marine à l'occasion d'un changement géoclimatique ou tectonique majeur (Voir 1ère Partie / EIN n° 248). Les sources sous-marines sont donc le résultat d'une longue, très longue, histoire tectonique, hydrogéologique, géochimique et climatique. Il en existe sur toutes les côtes de la planète, essentiellement au droit des massifs calcaires littoraux, mais toutes ne se sont pas formées à la même période et de la même façon. Certaines n?ont même aucun lien avec les phénomènes karstiques.