Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2009 Paru dans N°320 - à la page 45

Le respect des normes instaurées par la directive-cadre sur l'eau exigeant un bon état écologique des eaux en 2015 a pour résultante l'augmentation de la quantité d'eau traitée. Il implique aussi la mise en ?uvre de traitements de plus en plus sophistiqués conduisant à la production de nouvelles sortes de boues. Conséquence : ces dernières années, les exploitants doivent faire face à un accroissement du volume des boues d'épuration et au surcoût de traitement qu'il engendre. Aujourd'hui, l'enjeu économique est donc bien de réduire leur volume par un traitement adapté de façon à éliminer au maximum l'eau qu'elles contiennent avant de s'en séparer.