Your browser does not support JavaScript!

Foisonnement filamenteux des boues activées

30 septembre 2002 Paru dans N°254 - à la page 70 ( mots)

Le foisonnement filamenteux, apparu dès le début des boues activées, a longtemps été ?négligé? du point de vue bactériologique. À partir des années 1970, des travaux fondamentaux, rapportés dans la bibliographie, permettent dune approche expérimentale du problème filamenteux sans toutefois réussir à l'éradiquer. Les deux systèmes d'identification des bactéries filamenteuses des boues activées sont brièvement discutés. Les nombreux facteurs de sélection des bactéries filamenteuses sont mentionnés. Les moyens de lutte rationnels contre le foisonnement sont conçus pour précisément diminuer ou supprimer l'effet des facteurs de sélection. Les bactéries provoquant le moussage et qui trouvent dans les stations d'épuration des conditions favorables à leur croissance, sont combattues par des moyens spécifiques. Le foisonnement filamenteux est probablement une des limites du procédé d'épuration par boues activées.

Cet article est réservé aux abonnés, pour lire l'article en entier abonnez vous ou achetez le
Acheter cet article Voir les abonnements