Your browser does not support JavaScript!

30 octobre 2009 Paru dans N°325 - à la page 59

Le traitement des eaux par biofiltration est une technologie intégrée dans la plupart des stations d'épuration implantées en région parisienne. Le développement de ce procédé au sein des usines parisiennes a incité les équipes du SIAAP à étudier les finesses et les difficultés liées à l'exploitation de ces cultures fixées. Dans ce contexte, une étude sur la gestion des périodes d'arrêt des biofiltres a été menée. Ces périodes transitoires, durant lesquelles le biofiltre est transformé en un réacteur fermé (absence d'apport de substrats et pas de renouvellement de l'eau), peuvent être à l'origine de déséquilibres biologiques importants susceptibles de compromettre le re-démarrage futur des installations. Cet article, rédigé en s'appuyant sur l'expérience acquise lors des arrêts de nos installations, propose donc une stratégie de gestion de ces périodes d'arrêt.