Your browser does not support JavaScript!

31 octobre 2013 Paru dans N°365 - à la page 51

Le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne) qui gère l'assainissement de près de 9 millions de Franciliens est confronté aux nécessaires rénovations, modernisations et mise aux normes de ses installations de transport et de traitement. De profondes réflexions en particulier sur les dépenses énergétiques ont conduit la stratégie du SIAAP à produire et développer au maximum le biogaz récupérable dans les boues issues du traitement des eaux usées. Les différents modes de récupération et de valorisation énergétique de ce biogaz sont abordés dans le présent exposé et ont été comparés pour en définir la meilleure application sur chacune des 2 plus importantes usines de dépollution. La valorisation interne au site porte traditionnellement des productions de chaleur et d'électricité autoconsommées mais les dispositions réglementaires récentes permettent d'envisager l'optimisation par la réinjection au réseau ErDF de l'électricité ou au réseau GDF du biogaz épuré voir la fabrication de méthane liquéfié BioGNL pour un marché en devenir. Le contexte économique, juridique et environnemental est étudié en regard de la situation historique, géographique et des procédés de traitement des usines.