Your browser does not support JavaScript!

28 février 2015 Paru dans N°379 - à la page 89

L'épuration des eaux usées industrielles hautement chargées en nutriments telles que les eaux usées du secteur agro-alimentaire, représente une problématique complexe et d'actualité. Naturex Maroc fait partie des industries agroalimentaires générant des rejets liquides ayant une charge polluante très importante, classés parmi les rejets des industries agroalimentaires les plus dommageables pour l'environnement. L?installation d'une station d'épuration de type SBR (sequencing batch reactor) en 2010 permet de traiter les effluents industriels de l'usine Naturex, sur le site de Casablanca. Après la description du procédé SBR, cette étude vise à évaluer les performances du bioréacteur séquentiel (SBR) sur la diminution des MES et de la DCO sous l'influence du temps d'aération au niveau du bassin biologique. On a constaté que plus on augmente le temps d'aération, plus la DCO et les MES diminuent. Il faut donc ajouter plus de 12 h d'aération au niveau du bassin biologique pour éviter un éventuel disfonctionnement à ce niveau. Mais au niveau des rejets liquides de la station, le traitement par boues activées dans le Sequential Batch Reactor (SBR) s'est révélé satisfaisant pour la plupart des polluants avec un temps d'aération de 10 h. Les boues issues du traitement ont également fait l'objet d'une caractérisation physico-chimique et microbiologique pour réfléchir sur une valorisation possible et avantageuse puisque leur évacuation à long terme s'avère inquiétante.