Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 1995 Paru dans N°186 - à la page 50

L'entartrage par le carbonate de calcium est étudié à l'aide d'un circuit fermé permettant la détermination du degré de sursaturation maximum de différentes eaux. Une pompe recircule un volume d'eau (10 à 22.5 litres) dans une section d'essai SEA chauffée électriquement à flux constant pouvant aller jusqu'à 130 kW.m-2. Une étude paramétrique montre les effets respectifs du volume, de la température et de la vitesse de l'eau utilisée ainsi que la température de la paroi de la section chauffée SEA. Cette étude permet également de définir un essai type de référence : celui-ci utilise de l'eau de source Vittel circulant à 0,3 m.s-1 dans la sonde SEA chauffée à 62 kW.m-2. Deux modèles cinétiques de croissance cristalline sont observés. La bonne efficacité anti-tartre des polyacrylates est confirmée, ainsi que l'inefficacité des trois appareils commerciaux (magnétique ou électrique) testés.

CEA / Cen Cadarache