Your browser does not support JavaScript!

27 février 1997 Paru dans N°199 - à la page 33

La Directive Européenne sur les Eaux usées du 21 mai 1991 impose à la station d'épuration des Trois Frontières un rejet en azote global inférieur ou égal à 15 mg/l ou 80 % d'abattement. Cette station n'éliminant pas l'azote, nous avons réalisé une étude pilote pour définir les paramètres nécessaires à une nitrification-dénitrification biologique. Puis, nous avons effectué deux propositions de redimensionnement du traitement biologique, avec création d'une zone d'anoxie en tête. La mise en conformité de la station d'épuration des trois frontières pourrait consister en une multiplication par 3 à 5 de la taille du traitement biologique.