Your browser does not support JavaScript!

26 février 1999 Paru dans N°219 - à la page 54

La protection de l'environnement passe nécessairement par l'élimination ou au moins la réduction de la concentration des phénols contenus dans les eaux usées rejetées par différentes industries. Le but du présent travail consiste à une mise en oeuvre des propriétés dépolluantes en milieu aqueux d'un déchet de café-boisson préparé en un charbon actif. En vue d'étudier les implications pratiques de ce nouveau matériau activé, l'adsorption du phénol a été étudiée sur des solutions synthétiques en tant que modèles de pollution. L?influence et l'optimisation des principaux paramètres d'adsorption, à savoir la concentration en contaminants, la température et la vitesse de l'agitation ont été étudiés. Les résultats expérimentaux obtenus montrent que le nouveau matériau activé présente des caractéristiques similaires à ceux existant sur le marché commercial et confirment parfaitement l'applicabilité du charbon actif préparé à partir d'un déchet de café dans le traitement des eaux usées. De plus l'adsorption est facilement modélisable selon la loi de Freundlich.