Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2012 Paru dans N°352 - à la page 67

En usage ponctuel ou permanent, pour la surveillance des réseaux, des ouvrages associés, déportés ou du milieu naturel, les enregistreurs autonomes de dernière génération évoluent en intégrant les nouveaux modes de communication offerts par les opérateurs : GPRS, radio. Dotés d'intelligence embarquée, leur capacité de calcul s'est également considérablement étoffée. Autant d'avancées qui permettent d'affiner et de multiplier les mesures.