Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2007 Paru dans N°302 - à la page 71

Il est désormais admis que l'oxyde nitreux (N2O), un gaz à effet de serre puissant, qui induit aussi la destruction de la couche d'ozone stratosphérique, pourrait être émis de façon significative dans l'atmosphère, pendant le traitement biologique de l'azote en station d'épuration (STEP). Cet article présente les quantités de N2O émises selon la charge en azote traitée et le traitement utilisé en STEP. Une évaluation des émissions de N2O pour l'ensemble des principales STEPs de l'agglomération parisienne, est présentée pour les traitements actuels mais aussi futurs; de nouveaux traitements étant actuellement programmés en 2006-2008 ainsi qu'en 2012-2015. Quelques recommandations sont également fournies pour que l'exploitant puisse limiter les niveaux d'émission.