Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2011 Paru dans N°346 - à la page 137

L?emploi d'une nouvelle méthode d'adsorption, fondée sur une résine chélatante régénérable dopée à l'aluminium, permet d'obtenir aisément des concentrations en fluorure inférieures à un milligramme par litre. L?étude de cas présentée ici illustre les aspects pratiques de la mise en oeuvre et des données de laboratoire fournissent des éléments plus techniques sur d'importants paramètres pour la conception du procédé.