Your browser does not support JavaScript!

30 octobre 2000 Paru dans N°235 - à la page 119

L?arrêté du 26 septembre 1985 et la circulaire du 10 janvier 2000 limitent le rejet en milieu naturel à 150 mg/l de DCO, alors même que certains ateliers peuvent produire des effluents contenant plus de 1 000 mg/l. Pour l'industriel confronté à la mise en conformité de ses rejets en matière de DCO, plusieurs solutions peuvent être envisagées. Explications.