Your browser does not support JavaScript!

29 juillet 2011 Paru dans N°343 - à la page 49

Dans le secteur de l'eau, la facture énergétique représente, en moyenne, 3 % des investissements mais 30 % des coûts d'exploitation. Difficile, dans ce contexte, de ne pas réussir à rentabiliser une démarche visant à économiser l'énergie, même si cela nécessite souvent au départ un investissement un peu plus élevé. Pour y parvenir de façon certaine, il faut appréhender l'équation énergétique dans son ensemble et passer à la moulinette, sans a priori, l'ensemble des composants des process. Nombreux sont les outils et les avancées techniques qui permettent aujourd'hui de réaliser d'importantes économies tout en diminuant l'empreinte environnementale des ouvrages.