Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2010 Paru dans N°333 - à la page 43

Effet de mode ou nécessité absolue ? Une chose est sûre : d'ici 2030, la demande d'électricité sera multipliée par deux, alors que dans le même temps, les émissions de CO2 devront, elles, être divisées par deux pour limiter les effets du réchauffement climatique. Comme tous les autres secteurs, le domaine de l'eau n?échappera pas à cet enjeu qui va contraindre les exploitants à mieux consommer. Pas de solutions miracles à attendre : le salut ne passe que par un réexamen des pratiques et une optimisation des procédés.