Your browser does not support JavaScript!

31 juillet 2006 Paru dans N°293 - à la page 37

Pour fabriquer l'eau potable, les traiteurs d'eau puisent l'eau brute en surface ou dans les nappes phréatiques, puis la traite jusqu'à l'obtention d'une eau répondant aux critères de potabilité. Or, les ressources se dégradent. De nouveaux risques biologiques et chimiques émergent, avec pour conséquence de possibles dérapages sanitaires si l'on ne se donne pas les moyens de mieux contrôler la ressource, d'alerter et d'agir sur le process de traitement pour garantir la qualité.