Your browser does not support JavaScript!

30 mars 2001 Paru dans N°240 - à la page 41

Une fuite accidentelle sur une cuve enterrée de stockage de fioul domestique a provoqué l'arrivée d'hydrocarbures sous forme de phase huile sur le forage principal de l'unique champ captant alimentant une ville de plusieurs dizaines de milliers d'habitants. Les mesures d'urgence, outre le repérage et l'enlèvement de la cuve défectueuse, ont consisté en l'amenée sur site d'unités mobiles de filtration sur charbon actif et en la réalisation de forages de secours. Compte tenu des impératifs, (i) délai de dépollution réduit, (ii) présence de bâtiments à proximité immédiate de la zone à traiter, (iii) non pollution des autres forages du champ captant, (iv) nécessité de réhabiliter le puits principal pollué, il a été décidé d'opérer une dépollution in situ, en mettant en ?uvre un drainage activé par tensio-actifs. L'opération de drainage s'est déroulée sur une période de 4 jours. Le puits principal a pu être remis en production après une période de 2 mois.

Burgéap Institut Français du pétrole