Your browser does not support JavaScript!

31 janvier 1994 Paru dans N°169 - à la page 38

L'éco-business est l'un des rares secteurs d'activités épargnées par la crise socio-économique. Industriels, élus et simples citoyens sondés et resondés confirment la priorité de leurs désirs envers un meilleur environnement et un traitement convenable des déchets... Le marché français pour 1991 s'évalue autour de 100 MdF, dont 30 à 40 % environ attribué au seul secteur " déchet ", au minimum. Pour l'horizon 2000, la progression attendue concerne ce secteur avec plus de 100 % d'augmentation.