Your browser does not support JavaScript!

29 novembre 2013 Paru dans N°366 - à la page 91

Utilisés pour la surveillance des réseaux, les enregistreurs autonomes permettent aujourd'hui une question patrimoniale plus aisée et rapide dans le cadre des réglementations fixant à fin 2013 le descriptif détaillé des réseaux et les plans d'action pour réduire les pertes en eau. Au-delà des réseaux, ces dispositifs, de plus en plus compacts et communicants, sont aussi sollicités pour surveiller la ressource en eau dans un spectre de plus en plus large d'environnements et de contraintes.