Your browser does not support JavaScript!

30 janvier 2003 Paru dans N°258 - à la page 53

De nombreuses méthodes sont employées pour traiter des effluents industriels colorés. Méthodes séparatives comme l'osmose inverse, la nano et l'ultrafiltration. Des membranes de 20000D conduisent à un rendement d'épuration de 70 % pour deux colorants organiques (ONG et AB25). L'adsorption ou l'échange d'ions sur différents matériaux sont utilisés et les résultats sont comparés à ceux de la littérature ; des celluloses greffées ont une capacité de décoloration largement supérieure au charbon actif. Enfin, dans le domaine biologique, des bryophytes aquatiques sont aussi utilisables. Des équations permettent de calculer des constantes cinétiques.