Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 1996 Paru dans N°193 - à la page 49

Au moment où l'évolution de la législation impose la fermeture prochaine en l'an 2002 des décharges de classe II aux déchets organique, les quantités de boues résiduaires urbaines et industrielles ne font que croître. Cet article basé sur des équipements et installations propres à notre groupe, compare les coûts de différentes filières de valorisation thermique des boues, à savoir co-incinération avec des O.M., séchage thermique, incinération spécifique avant mise en décharge. Les coûts d'investissement et d'exploitation sont indiqués, les hypothèses de l'étude précisées. L'influence des variations des paramètres économiques et des boues sur les coûts est discutée.