Your browser does not support JavaScript!

30 avril 1997 Paru dans N°201 - à la page 31

Les expériences ont consisté à prendre des solutions de concentrations variées de phénol et d'orthochlorophénol (O.C.P) avec lesquelles on remplit les filtres. Les expériences ont été effectuées en régime non dynamique après que la biodégradabilité du phénol et de l'OCP eût été auparavant vérifiée. Des prélèvements en entrée et en sortie des filtres sont effectués à différents temps (de 5 à 30 minutes), et les échantillons bruts sont dosés en spectrophotométrie à 270 nm pour le phénol et 273,6 nm pour l'OCP. Pour ce type d'expériences en régime non dynamique, la concentration du composé est la même à chaque point des filtres alors qu'en régime dynamique il y a variation de la concentration de la molécule biodégradée à chaque niveau des filtres. L'expérience aurait pu être réalisée en flacon avec les bactéries isolées des filtres après les cycles de bioélimination du phénol et de l'OCP sur sable et sur polstyrène, mais l'intérêt de travailler directement sur les filtres permet de faire participer toutes les bactéries présentes dans le processus de dégradation et de tirer des v aleurs de paramètres cinétiques plus conformes aux conditions expérimentales. Les prélèvements ont été effectués à des temps courts (de 5 à 30 minutes au lieu de 24 heures pendant les expériences de suivi continu) pour vérifier le mode d'utilisation des composés phénolés après une période d'accoutumance des bactéries aux composés phénolés. La constante cinétique d'élimination du phénol est d'ordre 0 par rapport à ce composé, en ce qui concerne l'orthochlorophénol la cinétique d'élimination est d'ordre 1 ou 2 en fonction des concentrations utilisées.