Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2001 Paru dans N°242 - à la page 50

Ce travail a porté d'une part sur l'étude de la qualité physico-chimique et bactériologique d'un effluent d'une industrie laitière située dans la ville d'El Jadida (Maroc), et d'autre part sur l'élimination simultanée de la matière organique et des nitrates contenus dans cet effluent par le biais de la dénitrification biologique endogène. Ces essais ont été menés en batch dans des flacons en présence d'une microflore hétérotrophe dénitrifiante sélectionnée au laboratoire. Les résultats obtenus montrent que la dénitrification biologique endogène passe par la formation des nitrites qui sont consommés par la suite. D?autre part l'utilisation de l'oxygène des nitrates par les bactéries dénitrifiantes est couplée à la réduction de la matière organique présente dans l'eau usée exprimée en termes de DCO qui dépend du rapport massique (DCO/N-NO3). Le meilleur résultat correspond à un taux d'abattement de la DCO de 82 % pour un rapport DCO/N-NO3- = 7.